La catastrophe de Creuse
( 60ème anniversaire du 11 novembre 1950)

  • Le 11 novembre 1950, sept spéléologues franc-comtois sont surpris par une violente crue dans le Trou de la Creuse, à Blamont. Six d'entre eux y trouvent la mort par noyade. Seul le docteur Mairey, réfugié dans une partie émergée, en sortira sain et sauf.
    Cet accident spéléologique est à ce jour le plus meurtrier survenu en France. Il est à l'origine de la création du "plan ORSEC", et des équipes départementales de secours spéléo.

  • Pour le 60ème anniversaire de cette tragédie, la bibliothèque de Blamont a retracé l'histoire de ces événements à travers exposition, conférence et spectacle de contes.
    Une cérémonie d'hommage aux victimes a eu lieu le 10 novembre.
Le maire Claude Perrot et le petit Lucas procèdent au dépôt de gerbe.
  • L'exposition, organisée par la bibliothèque municipale, retraçait la chronologie de la catastrophe de 1950 illustrée de nombreuses photos et d'articles de presse de l'époque, une autre partie étant consacrée à l'hydrologie du vallon de Creuse.(à noter les magnifiques maquettes des fontaines réalisées par Mr Jamot)
  • Un public nombreux et attentif assistait à la conférence, animée par deux éminents spécialistes de la spéléologie: Pierre Croissant et Didier Cailhol.
    M.Croissant, membre fondateur du groupe Catamarans, après avoir détaillé la configuration de la grotte de Creuse, s'est attaché à expliquer l'enchaînement et les causes de la tragédie, dues plus vraisemblablement à un moment de panique qu'aux fortes pluies.
    M. Cailhol, géomorphologue, dressait l'inventaire de l'hydrologie particulière du vallon de Creuse, un véritable gruyère aux nombreuses interconnexions, les études et recherches entreprises pour en comprendre son fonctionnement, puis les travaux réalisés dans la rivière de Creuse afin d'assurer le puisage d'une eau de qualité.

Photos JC Tiercin




Emile DURUPT (1925/1950), Michel MOZER (1932/1950), Antonio SALVADOR (1925/1950),
Raoul SIMONIN (1925/1950), Maurice ROTH (1922/1950), Claude VIEN (1921/1950).